Lutter pour la différence, oui, mais pas trop !

Lutter pour la différence, oui, mais pas trop !

« Chiara Bordi a réussi, mardi au petit matin, à figurer parmi les trois finalistes de Miss Italie. Elle ne l’a pas emporté mais cette place sur le podium est une petite victoire après la campagne d’insultes subie sur les réseaux sociaux.

Motif : cette jeune femme de 18 ans, originaire de Tarquinia, dans le centre du pays, porte une prothèse à une jambe depuis un accident en deux-roues survenu quand elle avait 13 ans. Elle a défilé, comme toutes les autres jeunes candidates, en bikini. »

La première réaction pourrait être de se révolter contre de tels agissements, réactions nauséabondes.
Mais si on prend un peu plus de recul, on comprend vite que derrière ses mots d’une grande méchanceté, il y a des frustrations, des insatisfactions.

On pourrait hurler mais cela ne serait-ce pas donner de la valeur à leurs propos
Il y aura toujours des frustrés, des atrophiés du cerveau, pour répandre de la haine, critiquer, se moquer.
Est-ce que cela remet en cause la valeur, les qualités de cette jeune femme, bien évidemment que non !
Même si cela peut être blessant, je le concède.

Perdre son temps à répondre à ces 2-3 tarés ne servirait qu’à les mettre en lumière et leur donner une importance qu’ils ne méritent pas.

D’autant que cela ne représente certainement pas la pensée de la majorité des personnes.
Si elle a terminé 3ème, c’est qu’une grande partie des personnes croit en elle, en ses valeurs, beauté., alors pourquoi se focaliser sur ces 2-3 frustrés.

On donne souvent trop d’importance aux messages négatifs (même s’ils sont minoritaires !) et l’on oublie de regarder tous les messages positifs que l’on nous gratifie.

Elle l’a fait et s’est classée 3ième. !!! 🍾🎉🙏🏻.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up