Le regard des enfants sur la différence, le handicap.

Le regard des enfants sur la différence, le handicap.

Face au handicap, à la différence, les enfants ne réagissent pas de la même manière que les adultes.
Généralement ils n’hésitent pas à interroger avec tout le naturel qui est le leur ce qui peut parfois être déconcertant.

Lorsqu’un enfant vous interroge à ce sujet il faut bien avoir en tête qu’il n’y a pas d’arrière-pensée.

En effet l’enfant est dans une période de sa vie où il découvre le monde et cette découverte passe par la constatation des différences.
Dès son plus jeune âge c’est la différence des sexes qui l’interpelle et bon nombre de parents doivent faire face aux interrogations à ce sujet.
Ils sont fréquemment gênés pour répondre car ils y projettent une approche sexualisée de la différence des sexes.
Plus tard arriveront d’autres questions comme la différence de couleur de peau, la différence de mode de vie et peut être
« Qu’est-ce qu’il a le monsieur ?
Pourquoi il est dans un fauteuil roulant ? »
En fonction de votre degré d’acceptation de votre handicap ou de vos propres projections en ce qui concerne les intentions de l’enfant au travers de sa question, vous pouvez vous aussi vous trouver mal à l’aise pour répondre.
Peut être aussi craignez-vous de générer de l’angoisse chez cet enfant (peur des accidents de la route, peur d’une maladie…) ?

Dans un premier temps il est donc toujours important de garder en tête cette notion de découverte du monde. L’enfant ne veut pas vous gêner mais veut juste comprendre. Lorsqu’il aura compris il sera alors plus à même d’accepter ensuite le handicap d’autrui et acceptera ainsi que les gens qui l’entourent puissent être différents de lui.

C’est le début de la tolérance (en-dehors bien évidemment du discours que pourrait lui tenir ses parents et dont il n’est pas encore capable de se détacher puisque cette étape n’arrive qu’avec l’adolescence).

Il ne faut donc pas hésiter à lui répondre tout simplement, avec des mots adaptés à son âge et sans vous perdre dans les explications. Lorsque vous ne pouvez pas répondre à l’une de ses questions il est important de le lui dire en lui précisant clairement la raison : soit vous-même n’en savez rien, soit cela vous gêne pour telle ou telle raison.

En bref l’enfant vous interroge naturellement, répondez lui tout aussi naturellement !

Je vous invite à découvrir cette superbe vidéo sur les regard d’un enfant sur la différence

https://www.youtube.com/watch?v=WB9UvjnYO90

Une réponse

  1. Sophie dit :

    Article qui me fait écho. Atteinte d une maladie génétique… Mes enfants me perçoivent sans aucune différence. Les questions leur viennent spontanément innocemment. Je suis jamais sentie aussi qu au travers de leur regard….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up