8 conseils pour aidez vos enfants à avoir une image positive de leur corps.

8 conseils pour aidez vos enfants à avoir une image positive de leur corps.

Avec toujours plus d’articles, de publicités sur la nourriture, les régimes alimentaires, la forme et le poids, il peut être déroutant pour un parent de savoir comment aider son enfant à développer des sentiments positifs sur son corps.
Les troubles de l’image corporelle peuvent commencer dès le préscolaire et peuvent avoir des effets durables.
Pourquoi est-il si important pour les enfants et les adolescents d’avoir une image positive de leur corps ?
Parce que les jeunes ayant une image corporelle positive sont plus confiants en général et sont moins susceptibles de développer des troubles de l’alimentation ou des problèmes liés au poids comme l’obésité ou d’autres problèmes émotionnels comme l’anxiété ou la dépression.
Alors que l’image corporelle chez les enfants et les adolescents est influencée par de nombreuses sources différentes – y compris la famille, les amis et les médias – les parents jouent un rôle essentiel pour aider à promouvoir l’image positive du corps à un âge précoce.
Voici 8 choses que vous, en tant que parent, pouvez faire pour aider votre enfant à se sentir bien avec son corps.
Concentrez-vous sur la fonction du corps de votre enfant plutôt que sur son apparence.
Aider votre enfant ou adolescent à se connecter avec toutes les merveilleuses choses que leur corps fait pour eux sur une base quotidienne – leurs jambes leur permettent de marcher, courir et sauter; Leurs mains leur permettent d’écrire, dessiner ou jouer un instrument, etc
En se concentrant sur la fonction du corps, vos enfants peuvent développer une appréciation de leur corps qui va au-delà de l’apparence.
Concentrez-vous sur les qualités de votre enfant ou de l’adolescent plutôt que sur l’apparence.
Beaucoup de jeunes filles (et les garçons aussi) sont complimentés sur leur apparence (jolie, belle, beau, …)
Reprendre ces termes est important mais il ne doit pas s’axer que sur la partie corporelle de vos enfants. En effet, le répéter peut induire chez l’enfant que sa valeur est liée à l’apparence.
En tant que parent, il est aussi important de souligner et de complimenter votre enfant sur ses forces et qualités qui vont au-delà de l’apparence, tels que leur intelligence, la gentillesse, l’humour et la créativité.
Encouragez votre enfant à réfléchir de façon critique sur les messages et les images qu’ils voient et entendent dans les médias.
Éduquer et avoir des conversations avec votre enfant sur la réalité des images qu’ils voient à la télévision, Internet, dans les films et les magazines.
Parlez-leur de photoshop, et combien les images qu’ils voient ont été modifiées.
Ayez des discussions ouvertes sur la culture du corps et la mise en avant de la minceur. Inculquez leur que la valeur ne se mesure pas à un corps.
Ayez des repas en famille.
La recherche montre que les enfants qui partagent les repas avec leur famille sont moins susceptibles de développer des problèmes d’image corporelle et les troubles de l’alimentation. Les repas en famille sont également une excellente façon de se connecter en famille.
Soyez un modèle positif.
Prenez le temps d’examiner vos attitudes et vos sentiments au sujet de votre propre corps. Vos enfants vont apprendre et dupliquer l’image que vous vous renvoyée.
Si vous parlez négativement de votre corps, votre enfant apprendra qu’il est acceptable pour eux d’avoir des sentiments négatifs sur leur propre corps.
En modélisant l’acceptation et l’appréciation de votre propre corps, votre enfant suivra le même exemple.
Mettez l’accent sur les aliments pour ce qu’ils procurent au corps.
La plupart des régimes classent les aliments comme «bons» ou «mauvais». Les «mauvais» aliments doivent être évités à tout prix.
Enseignez à votre enfant ce que font les différents types d’aliments pour leur corps (les glucides fournissent de l’énergie, les protéines contribuent à la formation de muscle, la graisse aide à isoler les organes) plutôt que de classer les aliments comme bons ou mauvais (sauf s’ils ont des allergies).
Aidez vos enfants à comprendre l’importance de manger une alimentation équilibrée.
Aidez votre enfant à trouver des activités physiques qui lui plaisent.
Encouragez votre enfant à être actif en explorant différentes activités physiques avec eux. L’activité physique aidera votre enfant à développer une appréciation de son corps.
Avoir des conversations ouvertes et honnêtes avec votre enfant ou adolescent sur la façon dont ils perçoivent leur corps.
Imaginez que votre enfant rentre à la maison de l’école un jour et vous dise «je suis gros».
Une réaction parentale très typique et normale est de répondre: «Bien évidemment que NON !, tu n’es pas gros!»
Alors que le but de cette déclaration est d’aider l’enfant à se sentir mieux, il est très fréquent que la conversation s’arrête là !
Essayez de demander à votre enfant pourquoi il pense qu’il est gros. Demandez-lui qui ou ce qui lui a donné cette idée, puis parlez avec avec votre enfant sur la façon dont il ou elle se sent au sujet de son corps.
Promouvoir l’image corporelle positive commence à la maison.
Parlez ouvertement et honnêtement avec votre enfant de leurs sentiments liés à leur corps, et en général.
En modélisant les attitudes saines vis-à-vis de votre corps et de votre nourriture, en aidant votre enfant à apprécier son corps quelque soit sa taille et en encourageant l’activité physique, vous préparez le terrain pour que votre enfant puisse grandir avec une image corporelle saine.
Inspiration Dr Lea Thaler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up